La situation en République Centrafricaine

23.01.2014 – Les violences persistent malgré une relative accalmie à Bangui, la capitale du pays. Le CICR et la Croix-Rouge centrafricaine se portent au secours des victimes - blessés, malades, déplacés - dans plusieurs régions. Découvrez les actions principales menées en République centrafricaine (RCA). Voir aussi le Point sur les activités.

Les images utilisées pour cette carte ont toutes été prises en RCA, mais pas systématiquement aux endroits indiqués.

Les frontières et noms indiqués et les appellations employées sur la présente carte n’impliquent ni reconnaissance ni acceptation officielles de la part du Comité international de la Croix-Rouge.

Contenu

  • Bangui

    La situation à Bangui revient presque à la normale, même si la violence persiste sporadiquement. Le CICR et la Croix-Rouge centrafricaine aident dans dans nombreux endroits

    Même si l’on observe un timide retour au calme dans les rues de la capitale, où la vie semble reprendre progressivement son cours malgré la persistance d’actes de violence sporadiques, la forte présence d’hommes en armes sur les axes nord et ouest à la sortie de Bangui continue d’exposer la population à des attaques.

    À Bangui, les très nombreux déplacés qui sont rassemblés sur divers sites ne se sentent quant à eux pas encore suffisamment en sécurité pour retourner dans leurs quartiers.

    Principales actions:

    • Acheminement de plus de 210 000 litres d’eau par jour à l’aéroport de Bangui afin de répondre aux besoins des dizaines de milliers de déplacés vivant sur place, en collaboration avec la SODECA (Société de distribution d’eau en Centrafrique).
    • Acheminement quotidien de 15 000 litres d’eau au monastère de Boy Rabe, où ont trouvé refuge 30 000 personnes.
    • Distribution de nourriture pour 7 000 personnes à la mission Carmel de Bimbo (sud de Bangui) afin de couvrir leurs besoins pour une semaine.
    • Soixante-cinq personnes opérées à l’hôpital communautaire de Bangui par l’équipe chirurgicale du CICR
    • un avion affrété par le CICR a pu atterrir à Bangui samedi dernier avec à son bord 26 tonnes de matériel médical.

    Et ailleurs en RCA: Trois visites effectuées dans des lieux de détention afin d’évaluer les conditions de détention, et une intervention d’urgence réalisée dans la maison d’arrêt de Ngaragba avec une distribution de nourriture pour 45 détenus. 

  • Bossembélé, Boyali et Boali

    Ces derniers jours, les volontaires de la Croix-Rouge centrafricaine ont inhumé plus d’une soixantaine de corps. Le CICR a également évacué 29 blessés.

    Ces derniers jours, les volontaires de la Croix-Rouge centrafricaine ont  inhumé plus d’une soixantaine de corps dans les localités de Bossembélé, Boyali et Boali, d’où le CICR a également évacué 29 blessés.

    Les équipes du CICR et de la Croix-Rouge centrafricaine ont  soigné sur place les blessés légers et évacué les cas les plus graves. Pour faciliter le travail des volontaires de la Croix-Rouge, le CICR leur a en outre fourni du matériel de premiers secours et des articles pour la prise en charge des dépouilles mortelles.

  • Région de la Vakaga

    Des centaines de personnes en provenance de la capitale, parmi lesquelles des hommes armés, continuent d’affluer dans la région.

    Dans le nord, des centaines de personnes en provenance de la capitale, parmi lesquelles des hommes armés, continuent d’affluer dans la région de la Vakaga, proche de la frontière avec le Soudan et le Tchad. Pour Gabriel Mukalai, chef de la sous-délégation du CICR à Ndélé, « la présence d’hommes fortement armés dans cette région, qui a été épargnée par les violences qui ont secoué Bangui et le reste du pays, est inquiétante ».

  • Ndélé

    Le CICR dispose d'une sous-délégation à Ndélé et contribue à améliorer l'accès à l'eau

    Principale action menée à Ndélé: approvisionnement en eau de 10 000 habitants de la ville et aménagement de trois puits supplémentaires.

  • Kaga Bandoro

    Le CICR apporte une aide médicale d'importance dans la région

    Principale action menée : plus de 946 consultations effectuées, dont 169 prénatales, et 13 accouchements réalisés depuis le début de l’année grâce à l’activité des cliniques mobiles à Kaga Bandoro, dans le centre du pays.